Cinq conseils pour débuter la planche à voile

Willy

Commencer une nouvelle activité est généralement énergisant. De plus, la chaleur, les gens sur les plages et l’ambiance agréable autour des lieux de navigation créent les conditions idéales pour se lancer dans cette aventure. Voici cinq conseils pour débuter la planche à voile.

Cet article est dédié à tous ceux qui ont décidé de faire le grand saut et de découvrir ce que c’est que de se tenir sur une planche à voile et de se laisser porter par le vent. Quelques recommandations pour rendre le voyage plus agréable, plus sûr et plus pratique. Voici cinq conseils à retenir !

Cherchez une école qui a de solides recommandations

Toutefois, ce n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît. En fin de compte, pratiquement tous ceux d’entre nous qui commencent à faire de la planche à voile le font parce qu’ils ont un ami, un parent ou une connaissance qui en pratique déjà. L’ami-professeur n’est pas l’option idéale pour commencer.

Une formation et une technique sont nécessaires pour instruire quelqu’un dans une discipline. Il ne suffit pas de savoir naviguer pour pouvoir enseigner, et si c’est le cas, la procédure risque d’être longue et fastidieuse pour l’élève. En revanche, les écoles disposent du matériel adéquat, ce qui est la principale clé pour vivre une expérience positive pendant les premiers jours et s’enthousiasmer pour l’activité.

A lire aussi :   Tout ce qu'il faut savoir sur l' aileron de planche à voile

Commencez par de bonnes conditions de vent et de mer

Quel est le degré de sécurité de votre emplacement préféré, selon le poste ?

La majorité des écoles sont situées dans des zones relativement sûres, et les élèves seront conscients de leur emplacement. Si vous décidez de ne pas suivre ce conseil et de vous lancer seul, il est impératif que vous choisissiez un moment où la mer et le vent ne constituent pas un défi plus grand que votre niveau de compétence ne peut gérer.

Le plus important est de maintenir une mer calme et une brise constante dans une direction favorable

Réservez plusieurs jours

Comme pour toute nouvelle activité, l’apprentissage prend du temps, et si vous ne souhaitez pas perdre le temps (et l’argent) que vous avez dépensé, on vous recommande de consacrer trois ou quatre jours consécutifs à l’étude et à la pratique de la discipline.
Commencer un sport nécessitant une interaction avec l’environnement (l’eau, le vent, les autres véliplanchistes, etc.) ainsi qu’une certaine habileté, comme la planche à voile, demande de la patience. Le premier jour, avec l’équipement adéquat et un professeur, vous vous familiariserez avec l’équipement, les concepts de vent, les parcours, la stabilité de la planche, la façon de lever la voile de l’eau en toute sécurité, la posture de navigation et les manœuvres fondamentales pour tourner. Les jours suivants seront consacrés à la maîtrise de toutes ces notions.

Si vous êtes vraiment compétent, le professeur vous fournira très probablement un équipement plus difficile afin que vous puissiez commencer à ressentir la pression du vent et mettre en pratique ce que vous avez appris à un niveau plus difficile. Le texte précédent constitue une introduction à la planche à voile, mais seulement si vous êtes un expert. C’est à vous de vous engager dans la pratique nécessaire pour progresser.

A lire aussi :   Planche à voile à foil : comment bien la choisir ?

Tenez compte de votre niveau de forme physique

La planche à voile est une activité physiquement difficile, surtout au début, lorsque nous devons compenser notre manque d’habileté et de compréhension en fournissant un effort considérable. Il est crucial de ne pas essayer de hisser la voile en tirant sur le dos (une erreur typique des débutants), et il est essentiel de s’échauffer avant d’entrer dans la mer.

Toujours avec du Néoprène

S’adonner à un passe-temps estival au soleil nous fait perdre la notion du temps que nous y passons, et il est normal que nous revenions aussi rouges qu’une tomate. Le néoprène permet d’éviter cela, à l’exception du visage, des mains et des pieds, qui doivent être protégés par une crème solaire.

Lors de l’apprentissage, nous tomberons plusieurs fois, nous nous heurterons à la voile et à la planche, nous devrons nous relever avec l’aide de nos genoux, etc. Tout cela sera moins désagréable grâce au néoprène.

De plus, le néoprène nous protégera du froid si nous devons attendre les secours dans l’eau. Le néoprène est une mesure de sécurité fondamentale lors de l’apprentissage de cette activité, car la prévention est préférable.

About Erin Carpenter

Lorem ipsum dolor sit amet suscipit taciti primis tempor sagittis euismod libero facilisi. Aptent felis blandit cursus gravida sociis eleifend lectus nullam netus feugiat. Curae sollicitudin iaculis aptent.

Laisser un commentaire